Maudits mots d’yeux

Petite forme théâtrale à base de texte poétique

      

Une heure de turbulence poétique….
Une heure de tourments, saccages, audace, passion, débâcle, remugle, espoir diabolique…
Et la tendresse ? Une heure de tendresse aussi !

Les poèmes s’empilent, se brocardent, se répondent.
Une heure d’humanité.

      

A la fin du spectacle la jeunesse des collèges et des lycées venait parler des poètes comme de leurs copains…
A la fin du spectacle, on évoquait Ferré… On avait envie de tout dire, tout savoir, partager les mots qui procurent tant de plaisir quand, tout d’un coup, la poésie est un miracle.