Les Grands Départs – présentation

Depuis plusieurs années, Vers Volant cherche l’oreille des spectateurs. Réduire les distances pour changer les repères et éveiller la curiosité… Rapprocher comédiens et spectateurs pour que les mots nous touchent avec toute leur saveur et leur simplicité. Dans cette dimension, les spectateurs partagent le spectacle, autant qu’ils y assistent. C’est ainsi qu’ils font partie du voyage.
Visuels13 - copie3
Les Grands Départs est une petite forme théâtrale.
Quelques transats, quelques chaises, des coussins parmi lesquels deux comédiens déambulent et partagent leurs impressions et souvenirs de voyages.
Ils racontent leurs aventures comme le passage d’un camembert géant à la douane
de l’aéroport Kennedy de New York !
Ils partagent aussi leurs découvertes quand, à l’étranger, il faut tout apprendre, et d’abord le nom des choses.

Ce voyage immobile permet de parcourir, l’humeur légère, des milliers de kilomètres.
Avec les mots, on voyage vite !
Avec les mots, on voyage en business class : l’esprit libre et le corps au repos.

      Visuels1 - copie 1       Visuels1 - copie3       Visuels13 - copie 2

Parcours principal…
Le voyage commence au Havre…
– Comment ça Le Havre ?! Le Havre, ça ressemble à rien du tout !!
– Pas du tout. Le Havre, ce sont des lignes tracées, horizontales et verticales…
C’est une affirmation.

Avant de passer à Dieppe…
- Alors là c’est abusé !! Dieppe après Le Havre !? Tu parles d’une aventure !!…
– Dieppe !! La marine ! les marins !… Dieppe !! Capitale mondiale du petit vent glacial
de décembre.

Et de faire escale en Algérie !
- L’Algérie ? Mais c’est dangereux !!
– L’Algérie, c’est merveilleux… L’Algérie c’est la tendresse et la gentillesse d’un peuple.

Pour finir au Mexique…
– Ah ! Enfin une destination que l’on aborde sans crainte !
– Le Mexique !! Le soleil, le pétrole… y Dios !

Sans oublier de petites haltes…
– A la douane de l’aéroport Kennedy de New York…
– A la gare de Swindon… Mais si ! Swindon : La ville du rail !!

      Visuels1 - copie4    Visuels12 - copie2     Visuels1 - copie2

Ateliers et autres formes
Le format et le programme des siestes littéraires peuvent s’adapter à des projets spécifiques. On en discute.
Des ateliers de lectures peuvent être proposés. Ceux-ci permettent de mettre en place un projet avec un objectif concret et ludique. On en discute aussi.

photos : Olivier Mérijon